Le village de Trentemoult à Rezé

Un ancien village de pêcheurs

Le village de Trentemoult à Rezé - Restaurant La Guinguette

Pour rejoindre le quartier de Trentemoult, vous pouvez emprunter le Navibus. Vous embarquez à la Gare Maritime et après une navigation de 10mn pour traverser la Loire, vous débarquez sur les quais de Trentemoult pour une promenade dépaysante dans un quartier pittoresque.

Situé sur la rive gauche de la Loire, le village était autrefois un territoire insulaire qui formait les îles de Rezé avec l’île des Chevaliers et Norkiouse. Pendant longtemps, ses habitants ont détenu le monopole de la pêche en Basse-Loire. Au XIXe siècle, les pêcheurs sont rejoints par les ouvriers qui, pour se rendre aux chantiers navals de Nantes, embarquent à bord de navires nommés « roquios ».

Aujourd’hui le port de pêcheurs a été remplacé par un port de plaisance. Ce port d’échouage est le dernier port maritime sur la Loire.

Un village coloré

Le village de Trentemoult à Rezé - Restaurant La Guinguette

En déambulant dans les ruelles étroites, vous serez charmé par les couleurs des façades des maisons mais aussi par la végétation parfois exotique : camélias, palmiers, bananiers, et autres plantes d’Outre-mer.

Dans ce vieux village se côtoie les maisons de pêcheurs, construites sur trois étages avec un accès surélevé pour échapper aux crues de la Loire (de nombreuses façades portent encore les traces des débordements du fleuve) et les riches demeures bourgeoises édifiées dans la seconde moitié du XIXe siècle par les capitaines et les cap-horniers ayant fait fortune.

De nos jours, les Trentemousins restent fidèles à la tradition des pêcheurs qui utilisaient leurs restes de peinture destinés aux coques de leurs bateaux pour enduire les façades.
C’est pourquoi le village est si haut en couleur.

Un village d’artistes

Le village de Trentemoult à Rezé - Restaurant La Guinguette

Dans les années 80, le village se mourrait. En 1991, le réalisateur nantais Jean-Louis Hupert a fait redécouvrir l’âme de Trentemoult à travers son tournage de La Reine Blanche avec Catherine Deneuve, Richard Bohringer, Bernard Giraudeau et Jean Carmet. Aujourd’hui, les artistes (musiciens, photographes, plasticiens, stylistes) et les artisans ont largement investi les lieux et remplacé les pêcheurs.

Le tissu associatif, très présent à Trentemoult, entretient et anime de nombreuses fêtes comme les régates, la brocante, les folies tapping, les Trentemou’zicales ou la fête de la musique. Le pendule de Roman Signer, oeuvre contemporaine érigée dans le cadre d’Estuaire 2009 sur une ancienne centrale à béton, bat le temps qui passe entre chaque édition des Fanfaronnades, manifestation dédiée aux fanfares en tous genres.

Trentemoult : une ambiance unique

alt=

Au cours d’une promenade colorée dans le dédale des ruelles, profitez des restaurants, petites boutiques et autres bistrots et évadez vous le temps d’une journée !

Les dates clés sur les quais de Trentemoult

Saint Valentin : 14 février
Vide grenier : 1er dimanche d’avril
Les Folies Tapping : chaque année paire au printemps
Les Fanfaronnades : chaque année impaire au printemps
La fête des mères : dernier dimanche de mai
La fête de la musique : 21 juin
Les Trentemou’zicales : août
Les Régates : début septembre
Le Beaujolais nouveau : en novembre
Les Catherinettes : 25 novembre

Traversez la Loire avec le Navibus et profitez d’une pause à Trentemoult !